Sports
dimanche octobre 21, 2018
Inscription

La Confédération africaine de football (CAF) a apporté son soutien au président sortant de la FIFA, le Suisse Joseph Sepp Blatter, en quête d’un cinquième mandat à la tête du football mondial.

 

La CAF a choisi son camp. Réunie à Addis-Abeba à l’occasion de l’attribution des CAN 2019, 2021 et 2023 au Cameroun, à la Côte d’Ivoire et à la Guinée, l’instance dirigeante du football africain a annoncé le candidat qu’elle comptait soutenir au cours de l’année 2015, à l’occasion de l’élection à la présidence de la FIFA. Et, sans surprise, les membres du comité exécutif ont décidé de se ranger derrière le président sortant, Joseph Blatter.

"Considérant sa volonté affirmée de garantir à l’Afrique une représentativité en adéquation avec sa représentation au sein de la FIFA, dans les compétitions, de même que dans les instances décisionnaires et sportives de l’instance faîtière du football mondial, […] (nous) décidons unanimement d’accorder notre soutien à la candidature de Joseph Blatter", a indiqué la CAF dans un communiqué.

Un soutien loin d’être anodin donc, puisque Blatter avait laissé entendre qu’il serait favorable à l’idée de voir le continent africain d’avantage représenté lors des phases finale de Coupe du monde. Effet d’annonce ou réelle volonté ? Difficile de le savoir pour l’heure. Mais avec ce soutien de la part de la CAF, qui regroupe 54 fédérations affiliées à la FIFA, Blatter part déjà avec une petite longueur d’avance, lui qui a œuvré à l’organisation de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, la première de l’histoire sur le contient.

Arrivé à la tête de la FIFA en 1998, le Suisse de 79 ans qui brigue un 5e mandat n’a pour l’heure comme unique adversaire déclaré que le Français Jérôme Champagne. Longtemps attendu, Michel Platini a de son côté décidé de ne pas présenter sa candidature afin de tenter de rester en poste à la tête de l’UEFA. Elu pour la première fois en 1998 à Paris, le Suisse de 79 ans a été réélu à quatre reprises à la tête de la FIFA. Sous sa présidence, il a notamment soutenu l’attribution de la Coupe du monde 2010 à un pays africain (l’Afrique du Sud).

 

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU