Sports
mercredi juillet 18, 2018
Inscription


Week-end fructueux pour les Africains. En Premier League, cinq buts sénégalais sont à signaler dont un doublé du revenant Papiss Cissé !

Les Camerounais de Liga se sont eux aussi mis en évidence, tandis que le Malien Mana Dembelé a inscrit un quadruplé en Ligue 2 !
Mana Dembelé (Nancy) : Pas le buteur le plus prestigieux du week-end, mais le plus prolifique. Après six mois compliqués à Guingamp, l’attaquant malien est redescendu d’un cran, en Ligue 2, terre de ses exploits. Et ça fonctionne. Pour sa deuxième titularisation de la saison, il a signé un quadruplé, dont une superbe Madjer, permettant à Nancy de s’imposer 5-2 sur la pelouse de Châteauroux vendredi.
Victor Wanyama (Southampton) : Entré à la 69e, le Kényan a délivré les Saints sur une belle percée dix minutes plus tard, leur offrant la victoire sur la pelouse de Swansea (0-1) et une place de dauphin derrière Chelsea. Après un début de saison canon, les Swans rentrent dans le rang et Wilfried Bony, expulsé à la 39e après deux tacles violents, n’a toujours pas marqué...
Benjamin Moukandjo (Reims) : Reims sort la tête de l’eau et quitte la zone de relégation. Le club champenois peut remercier son Camerounais, qui a jailli au second poteau pour reprendre un centre du Cap-verdien Odaïr Fortes et surprendre Lorient à la maison (0-1).
Papiss Cissé (Newcastle) : He’s back  ! Absent sur blessure depuis avril dernier, le Sénégalais a renoué avec la compétition contre Hull City, samedi. De fort belle manière puisqu’il a inscrit un doublé permettant aux Magpies, toujours derniers, d’égaliser (2-2). En face, son compatriote Mohamed Diamé avait marqué l’un des cinq buts sénégalais du week-end en Premier League !
Diafra Sakho (West Ham) : Deuxième titularisation et deuxième but de rang pour l’ancien Messin, qui a pris une part importante dans la surprenante victoire des Hammers face à Liverpool (3-1) au cours d’un week-end où les Lions de la Teranga étaient décidément à la fête.
Carlos Idriss Kameni (Malaga) : Rentrés de leur déplacement sur le terrain de l’Espanyol Barcelone avec un point (2-2), les Andalous peuvent remercier leur dernier rempart, auteur de plusieurs parades décisives contre ses anciens coéquipiers. Le Camerounais a une nouvelle fois donné raison à son entraîneur Javi Garcia de le préférer au Mexicain Memo Ochoa.
Yannick Bolasie (Crystal Palace) : Sans Marouane Chamakh, ménagé, les Egales ont surpris Everton, où Samuel Eto’o était titulaire, 3-2 à Goodison Park et le Congolais a fait trembler les filets (69e). But important au final puisque Baines a réduit le score sur penalty en fin de match.
Nabil Dirar (Monaco) : L’homme providentiel. Profitant du départ des stars et de la blessure d’Anthony Martial, le Marocain est entré à la 23e et a confirmé son bon début de saison par un but salvateur inscrit en renard des surfaces contre Guingamp (1-0). Avec efficacité, mais sans la manière, à l’image de l’ASM.
Eric-Maxim Choupo-Moting (Schalke04) : Deuxième but d’affilée sur penalty pour le Camerounais, cette fois inscrit d’une superbe Panenka. Mais le club de Gelsenkirchen, toujours incapable de gagner, est accroché à domicile par l’Eintracht Francfort (2-2) et reste dans les bas-fonds de la Bundesliga (16e).
Islam Slimani (Sporting Portugal) : Prestation aboutie pour le Fennec, auteur d’un but et d’une passe décisive sur le terrain de Gil Vicente (0-4). De quoi reprendre confiance après un nul décevant contre Maribor (1-1) en Ligue des champions.
Stéphane Mbia (FC Séville) : Désormais deuxième de Liga, le FC Séville s’impose 3-1 à Cordoue grâce à un doublé du Colombien Bacca et un but de Stéphane Mbia, déjà buteur en Europa League jeudi, qui ouvre son compteur en Liga.
Amine Chermiti (FC Zurich) : Huitième but de la saison pour le Tunisien qui a délivré son club lors de la prolongation (95e) face aux Black Stars de Bâle (1-2), lui permettant d’atteindre les huitièmes de finale de la Coupe de Suisse.
Zouhair Feddal (Palerme) : Bien malgré lui, le Marocain a raté son interception et s’est mué en passeur décisif pour Mateo Kovacic, permettant à l’Inter de revenir dans la course contre Palerme (1-1). Un partage des points qui satisfait quand même les deux équipes à l’issue d’un match marqué par trois buts refusés pour hors-jeu !

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU