Santé
dimanche janvier 21, 2018
Inscription

En Sierra Leone, un infirmier suisse, mordu par un enfant atteint du virus Ebola, a été rapatrié dans son pays d’origine.


Un infirmier suisse, mordu par un enfant atteint d’Ebola, en Sierra Leone, a été transféré, ce lundi, à Genève, a annoncé le gouvernement suisse, estimant toutefois que le risque que cette personne soit infectée est très faible.
« Les premiers examens ont montré qu’il n’y a pas d’infection du virus Ebola », a souligné le gouvernement, ajoutant qu’il restera sous surveillance pendant trois semaines, le temps maximum d’incubation du virus.
L’infirmer en question, qui travaille pour une organisation internationale, qui n’a pas souhaité donner son nom, est arrivé en Suisse par un vol privé et a été aussitôt admis aux Hôpitaux universitaires de Genève, qui sont préparés pour l’admission de cas suspects. Le gouvernement suisse a précisé qu’il a été mordu samedi par un enfant infecté par le virus dans un hôpital en Sierra Leone mais, comme il portait une combinaison de sécurité, la morsure n’a pas entraîné de plaie visible.
Selon l’organisation pour laquelle cet infirmer travaillait, qui cherche à rassurer, ce retour est une « simple mesure de précaution, organisée à la demande d’une organisation internationale dont le siège est à Genève ». Selon les autorités suisses, chaque demande de ce genre sera examinée au cas par cas.
D’après le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Ebola a fait à ce jour plus de 2 700 morts. Le virus ne cesse de se propager en Afrique de l’Ouest dans les trois pays les plus touchés : Guinée, Sierra Leone et Liberia.
Source: Afrik.Com

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU