Santé
mardi octobre 16, 2018
Inscription

Article rédigé par Ludovic Rousseau, dermatologue

Le vieillissement naturel de la peau, appelé sénescence, est un phénomène cumulant de dégâts au niveau des cellules de la peau (mutations génétiques et dégénérescence) et des couches profondes contenant le collagène et les fibres élastiques.

Il en résulte une perte d'élasticité de la peau (elle retrouve de moins en moins sa forme initiale après étirement), des rides puis un relâchement.

Qu'est-ce qui accélère le vieillissement ?

Il existe des facteurs qui aggravent et accélèrent le vieillissement naturel de la peau. Parmi ceux-ci on peut citer :

  • Les expositions solaires. Le soleil envoie des rayons nocifs pour la peau : la peau vieillie par le soleil est souvent plus épaisse ou plus fine selon les endroits et entraîne des rides, des taches brunes, rosées et/ou blanches, une dilatation des vaisseaux... Il est donc très important de se protéger du soleil si l'on veux limiter le vieillissement de la peau.
  • Le tabac. La fumée du tabac est riche en substances nocives pour la peau, provoquant un teint gris et terne et augmentant la rétention de sébum dans la peau, source d'acné. De plus, le tabac tend à épaissir et remanier les couches profondes élastiques de la peau (élastose).
  • Le vieillissement hormonal, en particulier chez la femme ménopausée : la peau de la femme ménopausée devient plus fine, par carence en hormones.
  • Une alimentation pauvre en anti-radicalaires et acides gras essentiels : il est donc recommandé d'adopter une alimentation de type méditerranéenne, riche en fruits et légumes, en légumineuses, en féculents, en poissons et de varier la qualité de ses huiles alimentaires (huile de colza, huile de pépins de raisins, huile d'olive).

    Solutions pour lutter contre le vieillissement de la peau

    Les crèmes et sérums anti-rides et la plupart des soins anti-âge sont généralement en première ligne pour lutter contre la survenue du vieillissement cutané. Ces soins ont généralement pour effet de protéger la peau du soleil (les soins de jour contiennent souvent des filtres solaires et des anti oxydants : vitamines E, C, Carotène, sélénium, polyphénols...) et de stimuler la régénérescence des fibres élastiques de la peau, en particulier au moyen de l'exfoliation, selon un principe simple : lorsque l'on exfolie la couche superficielle de la peau, on stimule sa régénérescence en profondeur.

     

    Les crèmes anti-rides contiennent le plus souvent des substances acides exfoliantes : acides de fruits, AHA ou alpha hydoxy acides, acide glycolique, dérivés de la vitamine A (rétinol, rétinaldéhyde...)... Ce sont ces substances qui sont susceptibles d'engendrer une irritation de la peau (sensations de tiraillement, de picotement, voire sécheresse ou rougeurs de la peau) sur les zones où la creme anti-rides a été appliquée.

     

    Enfin, certaines crèmes anti-rides auront pour but de compenser certains manques de la peau, par exemple : la carence hormonale de la ménopause au moyen de phyto oestrogenes contenus dans certaines crèmes anti-rides ou la sécheresse de la peau, source d'aggravation et d'approfondissement des rides, au moyen d'actifs hydratants (acide hyaluronique...)

     

    Le dermatologue peut proposer des soins visant à atténuer les conséquences du vieillissement cutané, par exemple :

     

    le photo rajeunissement à la lumière intense pulsée permettant à la fois d'estomper les taches brunes, les vaisseaux et rougeurs (couperose...), mais aussi de stimuler les fibroblastes et la production de nouveau collagène, ce qui permet de rendre la peau plus élastique, plus épaisse et plus lisse (traitement des rides).

    le peeling, technique consistant à appliquer une substance acide sur la peau, d'où une exfoliation estompant les taches brunes et les rides. Il va du peeling superficiel donnant un coup d'éclat au teint au peeling profond luttant contre les rides marquées.

    les injections de toxine botulique (Botox ®...) dans les rides : la toxine botulique est une toxine d'origine bactérienne provoquant une paralysie du muscle dans lequel elle est injectée (muscles du front par exemple). Cette paralysie est temporaire (environ 6 mois) et permet donc de diminuer l'apparence des rides notamment d'expression : rides du lion entre les sourcils, rides du front, rides de la patte d'oie sur les côtés des yeux.

    les injections de comblement des rides  (acide hyaluronique...) : on injecte dans la partie profonde de la peau des produits qui vont relever les rides. Cet effet est temporaire (environ 6 mois).

    les soins des rides aux lasers abrasifs : ces lasers peuvent servir à effectuer un peeling superficiel de la peau à visée anti-rides (Erbium) jusqu'à une réjuvénation du visage, notamment pour les lasers dits fractionnés, c'est-à-dire appliqués en laissant des espaces de peau saine, permettant une cicatrisation plus rapide.

    L'opinion de notre dermatologue

    On ne répétera jamais assez l'importance de la protection solaire, premier facteur d'accélération du vieillissement et bien entendu de cancers de la peau. Si les crèmes anti-rides ont un effet modéré sur les dégâts avérés (taches brunes, rides...), les soins apportés par le dermatologue peuvent être d'une efficacité remarquable. Cependant, leurs risques sont proportionnels à l'intensité des dégâts, donc de l'intensité des traitements. Mieux vaut donc chercher à se redonner un coup d'éclat que s'attaquer à des rides profondes.

     

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU