Santé
samedi août 18, 2018
Inscription

L'ONG britannique "Save the Children" estime que le taux d'infection à l'heure au virus Ebola exerce une pression accrue

Douleur au niveau du front, des tempes, de la nuque... Est-ce-une migraine, un simple mal de tête ou une céphalée de tension ? Découvrez quels sont les symptômes, des conseils pour soulager rapidement les maux de tête, ainsi que de nombreuses astuces pratiques.

Mal de tête : qu’est-ce que c’est ?
Les maux de tête (céphalées) sont des douleurs très courantes ressenties au niveau de la boîte crânienne.
Il existe plusieurs types de maux de tête, dont la très grande majorité se présentent sous les syndromes suivants :
•    Les céphalées de tension, qui englobent aussi les céphalées chroniques quotidiennes.
•    Les migraines.
•    L’algie vasculaire de la face (céphalée de Horton).
La céphalée de tension, de loin le mal de tête le plus fréquent, est ressentie comme une tension locale au niveau de la boîte crânienne et est souvent reliée au stress ou à l’anxiété, au manque de sommeil, à la faim ou à l’abus d’alcool.
Selon la Société Internationale des Céphalées (International Headache Society), il existe trois types de céphalées de tension :
•    les épisodes de céphalées non fréquents : moins de 12 épisodes par année, chaque épisode pouvant durer de 30 minutes jusqu’à 7 jours
•    les épisodes fréquents : 1 à 14 épisodes en moyenne par mois, chaque épisode pouvant durer de 30 minutes jusqu’à 7 jours
•    les céphalées chroniques quotidiennes : ressenties au moins 15 jours par mois, durant au moins 3 mois. Le mal de tête peut durer plusieurs heures, souvent de façon continue.
Migraine ou céphalée de tension ?
La migraine est une forme particulière de mal de tête. Elle se manifeste par des crises d’intensité allant de légère jusqu’à des douleurs très intenses, qui peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours. Une crise de migraine commence souvent par une douleur ressentie d’un seul côté de la tête ou localisée près d’un œil. La douleur est souvent perçue comme des pulsations dans la boîte crânienne, et elle est aggravée par la lumière et le bruit (et parfois les odeurs). La migraine peut aussi s’accompagner de nausées et de vomissements.
Les causes exactes de la migraine sont encore mal connues. Certains facteurs, tels que les changements hormonaux ou certains aliments sont identifiés comme des déclencheurs. Les femmes sont 3 fois plus touchées par la migraine que les hommes.
L’algie vasculaire de la face (la céphalée de Horton) se caractérise par des maux de tête fréquents, brefs mais extrêmement intenses se produisant surtout la nuit. Les douleurs sont ressenties autour d’un œil puis s’étendent dans le visage, mais toujours de façon unilatérale et toujours du même côté. Les épisodes peuvent durer de 30 minutes à 3 heures, plusieurs fois par jour, durant quelques semaines à plusieurs mois. Ce type de mal de tête est plus fréquent chez les hommes et heureusement rare.
Attention. Il existe de multiples autres causes à un mal de tête, certaines peuvent être le signe d’une maladie sérieuse. Un médecin devrait être consulté en cas de mal de tête soudain et intense.
Prévalence
Dans les pays industrialisés, les céphalées de tension affecteraient environ 2 hommes adultes sur 3 et plus de 80% des femmes. De façon générale, jusqu’à 1 adulte sur 20 souffrirait de céphalée chaque jour*.
Les algies vasculaires de la face affectent les personnes de 20 ans ou plus et touchent moins d’un adulte sur 1000.
Migraine ou céphalée de tension ?
Près d’une personne sur 2 âgée entre 18 et 65 ans déclare être sujette à des maux de tête1. Néanmoins peu de personnes savent différencier une migraine d’une céphalée de tension. Zoom sur ces maux qui compliquent la vie.

Le mal de tête, appelé céphalée, correspond à une douleur ressentie dans la région crânienne.

1.Virer la rouille

Les bijoux, le linge et les objets en métal (lave-vaisselle) présentent parfois des traces de rouille.

On ne sait pas vraiment d’où elle vient, mais une chose est sûre : la frite a conquis la planète.

En Sierra Leone, un infirmier suisse, mordu par un enfant atteint du virus Ebola, a été rapatrié dans son pays d’origine.

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU