Politique
mardi octobre 16, 2018
Inscription

La ville de Bopa dans le département du Mono tient la palme d’or du déshonneur, voire même de l’horreur.

Ce qui se passe dans cette commune est tout simplement triste. Plutôt que de chercher à retourner l’ascenseur à leurs pauvres parents qui les ont mis à l’école et ont investi leurs maigres moyens sur eux pour qu’ils deviennent quelque chose dans la vie, les cadres de Bopa ont choisi de s’entredéchirer. Au cours de la semaine écoulée, on les a vus s’illustrer tristement. D’un côté, il y avait les cadres anciens Fcbe Ils ont pour point d’appui le Professeur Mathurin Coffi Nago, Président de l’Assemblée Nationale. Par la bouche de ce dernier, le peuple béninois a eu vent du triste sort réservé à la bretelle de Bopa par le gouvernement. Comme une réponse du berger à la bergère, d’autres fils de ce même Bopa rassemblés autour du Maire de la localité, de l’ancien député Théophile Soussia…ont pris le contre pieds de ce qu’a déclaré le Président mais au finish que deviendra la bretelle de Bopa. Partout aujourd’hui, on parle de cette ville si chère à feu G.G Vikey. Malheureusement pas dans le sens de réaliser la fameuse bretelle, d’améliorer le bien-être des populations de cette localité, de rendre plus poissonneuse le lac Ahémé…La guéguerre va malheureusement se poursuivre entre ces fils de Bopa qui a entredéchirent.Difficile de voguer actuellement sur le lac aheme  avec des cadres divisés et égarés .

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU