Politique
mardi janvier 16, 2018
Inscription

Le chef de l'Etat a reçu en séance de travail ce mercredi 20 août 2014 le président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD), Christian Adovelandé. Au menu de leurs échanges, le point de la coopération entre l'institution bancaire communautaire et notre pays. Tous les projets financés par la BOAD au Bénin dans tous les secteurs ont ainsi été passés en revue. 

Le premier dossier abordé, a en croire le Président de la BOAD est relatif au coton. A ce sujet, se réjouit-il, la prise en main de la filière par l'Etat depuis 2011 a eu un impact positif avec a la clé, plus de 300.000 tonnes de coton au titre la dernière campagne, contre 174.000 tonnes en 2011, avec un accroissement sensible des revenus des producteurs. Cette performance, renchérit-il,  impactera à son tour la croissance de notre pays qui pourrait atteindre 6% en 2014. Les perspectives pour la prochaine campagne sont encore plus prometteuses, avec une prévision de 400.000 tonnes, indique-il. S'agissant des mandats d'arrangement pour les infrastructures routières, le président de la BOAD rassure des dispositions prises par son institution pour le démarrage de tous les projets concernés. 

A cet effet, indique-t-il, le projet de construction de la route Parakou-Djougou est en cours de démarrage avec la mise en place du chantier, tandis que les marchés sont en phase d'attribution pour celui de la route Come-Lokossa-Dogbo. La route des pêches quant a elle est déjà lancée tout comme Dja-Owode-Frontière du Nigeria dont le non démarrage est du aux formalités liées au fait que le financement du projet implique plusieurs partenaires. Les conventions sont finalement signées et les travaux débuteront bientôt, rassure-t-il. Quant aux projets d'assainissement dans les localités de Save, Tchaourou, Calavi, Porto-Novo, etc, ils évoluent normalement et seront bientôt étendus à d'autres localités, dont Athiemey, Zogbodomey, Kerou, etc... Une mission d'évaluation de la banque a déjà séjourné au Bénin a cet effet, informe-t-il. S'agissant du secteur énergétique, deux projets ont été passés en revue, notamment celui de transport d'énergie doté d'une enveloppe de 20 milliards et celui avec la Société béninoise d'énergie électrique (SBEE) doté d'une enveloppe de 26 milliards. 

Le Programme régional de développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (PRODERE) mis en œuvre conjointement avec la commission de l'UEMOA a également été au menu des échanges entre les deux personnalités.  Au sujet de la table ronde a été passé en revue, les deux personnalités se sont intéressées au dispositif mis en place pour booster le processus de décaissement des fonds. La BOAD, rassure-t-il, jouera sa partition pour permettre au Bénin d'atteindre l'objectif de décaissement de 30% des engagements d'ici un an. Le Chef de l'Etat a enfin partagé avec son interlocuteur le projet d'émission d'emprunt obligataire sur le marché international. La BOAD, promet Christian Adovelande, s'associera à ce projet destiné à diversifier les sources de financement du développement de notre pays.  

Bruno OTEGBEYE (Cell.Com/PR)

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU