Politique
jeudi novembre 15, 2018
Inscription

Alors que la lutte des clans se poursuit entre les Coopérateurs d’Aménagement Rural (CAR), un autre mal vient frapper à leur porte. De leur déclaration après l’audience que leur accordée le président Mathurin Nago  la semaine dernière, il ressort que personnes mal intentionnées sont entrain de ruiner les efforts des Coopérateurs d’Aménagement Rural (CAR) d’Attogon-Dessa.

« La terre de la coopérative ne se vend pas. Celui qui a acheté, a perdu son argent …» a déclaré le porte-parole des Coopérateurs d’Aménagement Rural (CAR) d’Attogon-Dessa à la presse à la sortie de l’audience avec le Président de l’Assemblée Nationale le mercredi 13 août dernier. Au total, ce sont 26 hectares de terre qui sont déjà vendus et les fonds dilapidés. De même, au mépris des injonctions du ministère de l’agriculture, il est procédé à l’abattage de palmiers à huile. Ce sont des faits qui mettent en péril les efforts de 475 coopérateurs. Ces derniers n’entendent pas se laisser faire et sont donc venus solliciter l’intervention du Professeur Mathurin Coffi Nago pour arrêter la saignée. Si rien n’est fait, la relance de la filière palmier à huile prônée par le Chef de l’Etat risque d’en pâtir. Toujours est-il que les coopérateurs seront en assemblée générale en novembre prochain pour élire une nouvelle équipe dirigeante. La mission première de cette équipe sera la plantation de palmier à huile sur tout le domaine, a prévenu le porte-parole de la délégation.

F.Z.O

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU