Politique
lundi janvier 22, 2018
Inscription

Le député du Parti du Renouveau démocratique (Prd), Augustin Ahouanvoébla a entamé dans la commune de Avrankou une tournée parlementaire le lundi 27 mars 2017.

L'objectif poursuivi à en croire l'honorable Augustin Ahouanvoébla élu de la 20ème circonscription électorale est de  recueillir les avis de ses mandants sur le projet de révision de la constitution du 11 décembre 1990. Voilà pourquoi le  député comme d'habitude a choisi revenir pour écouter sa  base et ceci en utilisant une méthode participative. 

Marc KOSSOU

Avrankou est la première étape choisie par Augustin Ahouanvoébla pour commencer sa tournée parlementaire. Une tournée qui consiste à recueillir les préoccupations des populations de la commune de Avrankou sur le projet de révision de la Constitution du Bénin déposé sur la table des députés par le gouvernement de Patrice Talon. C’est dans le dialecte du milieu que l’honorable Augustin Ahouanvoébla a expliqué aux populations venues massivement pour la cause, point par point les nouvelles modifications apportées à la loi fondamentale. L’homme a aussi montré à ses mandants la nécessité pour eux d’accompagner ce projet de révision de la constitution initié par le Président Talon et qui a été même son cheval de bataille pendant la campagne présidentielle. Dans son intervention, l’honorable Augustin Ahouanvoebla a expliqué que la révision de la constitution n’est pas une mauvaise chose. « Tout le monde s’accorde sur le fait qu’il faut réviser la constitution du 11 décembre 1990 afin de l’actualiser à la réalité. Il reviendra aux députés de jouer leur partition. Avrankou ne saurait tourner dos au Président Patrice Talon, car a-t-il martelé, derrière un grand homme, se cache toujours une femme. Dans le cas d’espèces, la première dame est de la commune d’Avrankou et rien que pour cette raison, la cité des Djaka doit lui apporter tout son soutien, a-t-il fait observer.

A son tour, les populations après avoir soulevé quelques inquiétudes, ont donné carte blanche à l’honorable Augustin Ahouanvoébla pour la suite du processus de révision de la constitution. Aussi, ont-elles promis à leur représentant et en même temps au Président Patrice Talon de l’accompagner dans ses réformes pour le développement du Bénin en général et celui de la commune de Avrankou en particulier.

Rappelons que l’honorable Augustin Ahouanvoébla fera le même exercice avec les populations de Bonou, Adjohoun, Dangbo et celles de Akpro-Missérété.

 

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU