Politique
dimanche juillet 22, 2018
Inscription

- Lire les confidences de la Cellule informatique de la Cena

- la liste détaillée des bureaux fictifs

- les bureaux où les votants dépassent les inscrits

Pourquoi les pro-Yayistes ne jubilent-ils pas ? Telle était la question que l’on se posait dans la parution de ce mardi 22 mars 2011 de votre journal. Si les réponses peuvent se trouver dans le large répertoire des irrégularités invisibles pour les observateurs mais dénoncées par la quasi-totalité des candidats et reconnues par Honorat Adjovi et Karim Chabi Sika (responsables en charge des élections et proches de la mouvance présidentielles), les réponses de la gêne des yayistes sont aussi dans la preuve des bureaux de vote fictifs  LISTE N°1 )et des bureaux où le nombre de votants a largement dépassé le nombre d’inscrits ( LISTE N°2).

A moins de se tromper par exemple, c’est un total de 257 bureaux de vote fictifs qui ont  été dénombré. Lorsqu’on fait le point sachant que pour chaque bureau de vote, c’est 350 votants que la Cena a retenu, il s’en suit que c’est près de cent mille (100.000) voix fictives qui se sont ajoutés aux électeurs réels de ceux qui ont éprouvé le besoin de créer ces bureaux de vote fictifs.

D’un autre côté, lorsque s’amuse à additionner les votants “extraterrestres” dont les bulletins de vote sont venus s’ajouter à ceux des électeurs régulièrement inscrits, la source de la différence de voix entre le 1er et le 2èmecandidats se comprend peu à peu. Enfin lorsqu’on s’imagine un peu le but des opérations des cantines non scellées et venues hors délais et celui de toutes les autres irrégularités dénoncées notamment par les camps de la coalition Abt 2011 et celui de l’Union fait la Nation, on se rend à l’évidence : le K.O était un chaos électoral.

Francis Z.OKOYA

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU