Politique
samedi avril 21, 2018
Inscription

L’exercice maritime dénommé Obangame Express, qui consiste à renforcer les capacités sécuritaires des pays touchés par la piraterie maritime,

a démarré le Jeudi 19 Mars 2015 à Accra au Ghana.

Cet exercice rassemble des forces navales des pays du Golfe de Guinée, d’Europe, d’Amérique du Sud, des Etats-Unis, et plusieurs organisations régionales et internationales.
La manœuvre Obangame Express est une initiative du Commandement Militaire Américain pour l’Afrique (AFRICOM), dans le cadre du « Africa Partnership Station ».  Elle vise à optimiser la mise en application du Code de Conduite pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale, qui établit un cadre de coopération et de partage d’informations.
Durant l’exercice, les marins des pays participant seront formés aux techniques d’embarquement, de recherche et de sauvetage. Ils seront également introduits aux techniques de secours d’urgence, aux techniques de communication par radio et à la gestion de l’information.
 L’objectif final est de s’assurer que les nations du Golfe de Guinée aient la capacité de décourager le trafic de stupéfiants, de sécuriser le commerce de la pêche, et de protéger leurs eaux territoriales de la piraterie. A long terme, assurer un tel niveau de sécurité contribuera à stabiliser l’économie de ces pays. 
L’exercice Obangame Express en est à sa cinquième année d’existence et constitue l’un des quatre exercices régionaux mis en œuvre par les forces navales conjointes Américaines, Européennes, et Africaines.
Parmi les nations participant au programme de l’année 2015 figurent le Bénin, le Togo, l’Angola, la Belgique, le Brésil, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la République Démocratique du Congo, le Danemark, la Guinée Equatoriale, la France, le Gabon, l’Allemagne, le Ghana, le Nigéria, la Norvège, le Portugal, le Congo-Brazzaville, Sao-Tomé &Principe, l’Espagne, la Turquie, et les Etats-Unis.

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU