Politique
vendredi octobre 19, 2018
Inscription

Cet appel à la signature d'une résolution visant à éviter la prison à l'honorable Orou SE GUENE tombé

sous le coup de la loi et puni pour six mois d'emprisonnement ferme, traine à l'Assemblée Nationale depuis quelques jours. SI la démarche du député de la Renaissance se comprend, la teneur de son plaidoyer a de quoi retenir l’attention de par l’orientation religieuse qu’il lui a donnée. Pour rappel, le député Yacoubou Malehossou  a tenu, à peu de mots près, le même discours lors d’une séance plénière de la 5ème Législature pour demander à ses collègues alors en courroux contre le Président Mathurin Nago qu’ils voulaient destituer.

Voici son message à l’endroit de ses collègues de la 6ème Législature en faveur du député Orou Sé Guéné
"L'heure est grave. Car comme vous le savez notre collègue OROU SE GUENE risque de passer six (06) mois en prison.
A cet effet comme par le passé, je me prosterne, je m'incline à genoux et au nom d'Allah, très clément, le très miséricordieux, le seul digne d'adoration et Mohamed est son prophète et messager, au nom du prophète Jésus Christ, je vous demande d'accorder votre pardon à notre collègue qui est en cours de noyade.
Chers collègues je suis sûr que vous n'êtes pas de ceux là qui vont refuser la bénédiction et l'agrément de Dieu.
A cet effet, je vous demande très respectueusement de sauver, d'aider notre collègue qui est en danger de mort (la prison est la mort terrestre) en acceptant de signer la résolution qui vous a été présentée par lui-même".
SIGNE EL-HADJ YACOUBOU MALEHOSSOU, député RB membre de la majorité présidentielle.
La position du PRD
Sur le sujet, les députés du PRD ne sont pas trop « chauds » pour apposer leur signature d’après les explications de l’honorable Raphaël Akotègnon. Voici ce qu’il en dit
« Notre collègue m’a vu personnellement et d’autres. Il a demandé notre signature pour sa proposition de résolution. J’ai regardé rapidement les signataires. J’ai vu que personne du groupe parlementaire Prd n’avait encore signé. N’étant pas président du groupe parlementaire, je lui ai demandé tout poliment  de se rapprocher du président de mon groupe parlementaire et qu’il nous faut une concertation avant que nous nous décidions à signer…Mais au-delà de tout ça, ces questions au Prd, nous ne les marchandons pas. Si nous devons prendre des positions, nous sommes de ceux qui  pensent qu’il faut laisser le processus judiciaire aller à son terme… La majorité  parlementaire a largement  de députés pour donner au député Orou Sé Guéné le nombre de signature qu’il veut. Il lui faut 56. Et il paraitrait qu’il est déjà à 52. Je n’ai plus suivi. Il est donc près du but. Je sais qu’il va s’en sortir mais par rapport à l’opinion, ce n’est  pas bien parce que tout le monde n’a pas ce privilège. Mais je pense qu’il peut faire appel. Je pense qu’il faut mieux jouer élégamment sur ce terrain-là»
Francis Z. OKOYA

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU