Politique
mardi avril 24, 2018
Inscription

Me Hélène Aholou-Kèkè est remontée contre certains leaders des Forces cauris pour un Bénin émergent.

Le débat n’est pas encore classé. A l’allure où vont les choses, la bataille en faveur d’un 3è mandat pour Yayi après 2016 aura bel et bien lieu. Sur le terrain, c’est déjà la grande mobilisation. Au cours du week-end qui vient de s’achever, plusieurs meetings se sont déroulés en faveur de l’actuel homme fort du Palais de la Marina.
A Avrankou et sous la houlette du ministre d’Etat François Abiola, les militants FCBE ont donné de la voix pour réaffirmer leur soutien à Boni Yayi. Soutenus par le Préfet Moukaram Badarou des départements de l’Ouémé et du Plateau et d’autres personnalités, ces militants ont même formulé la demande d’accueillir le roi Boni Yayi 1er.
 A Dassa-Zoumè, une convention des cadres de la localité s’est tenue en marge de la célébration de la fête du 15 août. C’était à l’initiative de M. Rufin Zomahoun, Ambassadeur du Bénin près le Japon. La déclaration finale qui a sanctionné cette convention a appelé les fils et filles de Dassa à se mobiliser autour des actions du Dr Boni Yayi.
A Savalou où s’est tenue l’édition 2014 de la fête de l’igname la mobilisation autour de Boni Yayi était aussi au cœur des débats quand bien même le clergé s’est fendu d’une déclaration pour s’opposer à toute violation de la Constitution pour maintenir le Dr Boni Yayi au pouvoir au-delà de 2016.
A ces différentes mobilisations en faveur de Yayi s’ajoute la cérémonie de remise de matériels sportifs à certains centres de formation de jeunes footballeurs par le ministre Idrissou Affo. L’événement qui s’est déroulé à Djougou a mobilisé un nombre impressionnant de personnalités politiques. Au bout de leurs lèvres, une seule phrase : la mobilisation autour de Boni Yayi.
Selon des renseignements qui nous sont parvenus, d’autres localités du Bénin ont vibré au cours du week-end au rythme des campagnes de mobilisation pour soutenir les actions de Président de la République qui pourtant, est à quelques mois de la fin de son second et dernier mandat.


Bill Nazart (Coll))

L’AJBEPSD et le RASALEB dénoncent une gestion calamiteuse du RASALAO

Une mission du Réseau d’Action sur les Armes Légères en Afrique de l’Ouest (RASALAO)  séjourne depuis hier au Bénin dans le cadre d’une visite de haut niveau de nature à sensibiliser les autorités béninoises, les professionnels des médias et les organisations de la société civile sur la mise

Alors que la lutte des clans se poursuit entre les Coopérateurs d’Aménagement Rural (CAR), un autre mal vient frapper à leur porte. De leur déclaration après l’audience que leur accordée le président Mathurin Nago  la semaine dernière, il ressort que personnes mal intentionnées sont entrain de ruiner les efforts des Coopérateurs d’Aménagement Rural (CAR) d’Attogon-Dessa.

« La terre de la coopérative ne se vend pas. Celui qui a acheté, a perdu son argent …» a déclaré le porte-parole des Coopérateurs d’Aménagement Rural (CAR) d’Attogon-Dessa à la presse à la sortie de l’audience avec le Président de l’Assemblée Nationale le mercredi 13 août dernier. Au total, ce sont 26 hectares de terre qui sont déjà vendus et les fonds dilapidés. De même, au mépris des injonctions du ministère de l’agriculture, il est procédé à l’abattage de palmiers à huile. Ce sont des faits qui mettent en péril les efforts de 475 coopérateurs. Ces derniers n’entendent pas se laisser faire et sont donc venus solliciter l’intervention du Professeur Mathurin Coffi Nago pour arrêter la saignée. Si rien n’est fait, la relance de la filière palmier à huile prônée par le Chef de l’Etat risque d’en pâtir. Toujours est-il que les coopérateurs seront en assemblée générale en novembre prochain pour élire une nouvelle équipe dirigeante. La mission première de cette équipe sera la plantation de palmier à huile sur tout le domaine, a prévenu le porte-parole de la délégation.

F.Z.O

Les populations de la commune d’Avrankou étaient mobilisées le samedi 16 août 2014 à la place publique de la commune pour remercier le président de la République pour ses nombreuses actions de développement.

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU