Dossier
mercredi septembre 26, 2018
Inscription

Cher fofo pasteur Simplice !

Depuis ce mercredi 20 août 2014, tu es devenu le patron des flics béninois. Ceci en remplacement de ton fofo François HOUESSOU qui aura passé un an six jours à la tête de ce département chargé de la sécurité des populations que nous sommes. Mon cher fofo,

la tâche n’est pas facile mais avec courage tu peux facilement réussir là où le grand frère « françou » a échoué. Et pour le faire, tu dois à tout prix nous éviter. Nous qui sommes tes frères représentent pour toi le vrai obstacle. Nous sommes prêts à te saboter à tout moment pour satisfaire notre ventre déjà creux bien avant notre naissance. Ton grand frère pouvait mieux faire si nous ne l’avions pas détruit avec notre mesquinerie. Tu apprendras dans les jours à venir que nous avons créé association de sage ou je ne sais quoi et que nous te soutenons. C’est faux ! Faux ! Faux ! C’est juste pour te détruire et si possible amener quelqu’un de l’extérieur que nous ferons notre représentant auprès du chef de l’Etat. Nous lui donnerons même tous les attributs de la Vallée afin de te rendre impopulaire parce que tu ne nous as pas fixé un salaire. Tu ne nous envoies pas de l’argent chaque vendredi puisque c’est toi qui nous as empêchés de bien préparer notre retraite. S’il te plait fofo ministre de « d’intérieur », ne fait pas comme tes prédécesseurs. Nous sommes mauvais, très mauvais pour te donner de bons conseils. Tes meilleurs conseils sont ceux venus directement de ta conscience. Jean viendra te dire que Jacques est mauvais parce qu’il n’a pas mangé la nuit et veut profiter de la misère pour le détruire. Appelle Jacques devant lui pour le décourager à jamais. C’est ainsi que tu pourras renverser la tendance. Des « clébés » viendront te dire qu’ils sont agents secrets et discrets de Yayi Boni et veut t’aider. Expédie ces voyous avec des coupures de billets de banque. En le faisant une, deux et trois fois, tu verras qu’ils ne viendront plus car ils viennent te voir pour t’espionner et te livrer après en victime expiatoire. Si je mens, demande à Razack ADONON ou à Hubert DEDJAN. Le fort du wémènou, c’est la haine, la calomnie et la jalousie. Tu nous verras ce vendredi derrière toi des gens sérieux. C’est rien que des « dangers » pour toi. Les chaussures abandonnées depuis des mois auront la visite du cordonnier pour être présents au MISP à la cérémonie de passation de charge. Tu n’es pas ministre d’un roi encore moins d’un dignitaire ou d’une église mais ministre de tout le Bénin. Fait en sorte que seul ton travail te préoccupe. Nous avons montré déjà leur limite et voudront t’emballer comme nous en avons l’habitude. Dis-nous basta. Ton jeune frère Gérard NOUGBE est là. Il pourra te dire des choses concernant ces « vendus » de la Vallée qui n’aiment pas voir leurs propres frères de la Vallée ministre grandir et s’imposer. Leur intelligence se limite à leur ventre. Eloignes-toi des ces esprits malins et que seul la lutte contre l’insécurité te préoccupe. C’est à ce seul prix que tu seras jugé. C’est ce que je pense.

Ton frère Aimé Sodjinoi

 

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU