Dossier
lundi décembre 17, 2018
Inscription

Les responsables et militants du Parti Social Démocrate ( Psd) de Bruno Amoussou se sont retrouvés au Stade de l’Amitié de Cotonou ce samedi 06 août 2011 pour leur 1er Congrès Extraordinaire. A l’issue des travaux, on retient que le Psd reste fidèle à l’idéologie et la philosophie qui a conduit à la création de l’Union fait la Nation, réaffirme sa fidélité au groupe et tout en appréciant la politique de la main tendue du Chef de l’Etat pour un climat politique apaisé, dénonce et regrette les actes de sabotage et de division qui ont marqué l’entrée de la Rb dans le Bureau de l’Assemblée nationale et dans le gouvernement de Yayi II.

Selon le texte du Communiqué final, il apparaît que “… Les travaux ont connu la participation des délégations des structures du Parti, de toutes les régions du territoire national ainsi que des élus locaux membres du PSD.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par le mot de bienvenue du Président du Comité d’organisation, les messages des Partis alliés et amis membres de l’Union Fait la Nation. Ils ont exprimé leur intérêt et sympathie pour la détermination du PSD à leur côté dans les activités menées ensemble dans le cadre de l’alliance « Union Fait la Nation » depuis sa création. Ils ont ensuite souhaité que les assises de notre Congrès Extraordinaire permettent de renforcer les actions de l’UN sur l’échiquier politique national afin de sauvegarder les acquis démocratiques, les libertés publiques et la bonne gouvernance dans notre pays.

Les congressistes ont ensuite suivi avec grand intérêt le discours d’ouverture du Congrès Extraordinaire, prononcé par le Président du Bureau Exécutif National du Parti Social Démocrate, Monsieur Bruno AMOUSSOU, qui a situé le contexte dans lequel se tient les assises du 1er Congrès Extraordinaire du Parti et invité les congressistes à se pencher de façon responsable et militante sur les questions touchant à la vie interne du Parti, à la relance de ses activités, à l’appartenance du PSD à l’Union Fait la Nation et toutes autres questions d’actualités qui concernent le renforcement du processus démocratique et la bonne gouvernance dans notre pays. Il a enfin invité tous les militants et militantes du PSD à cultiver un comportement de paix, de tolérance, d’éthique et de dignité dans l’appréciation des questions politiques d’intérêt national et souhaiter que des travaux du Congrès sortent des résolutions et des recommandations qui relanceront effectivement les activités du Parti, repréciseront ses choix politiques à la mesure de son influence sur l’échiquier politique national.

A l’issue des travaux, le congrès a :

Adopté l’actualisation des Statuts et Règlement Intérieur du Parti ;

Adopté une résolution et deux motions à savoir :

Résolution sur la vie du Parti et la relance de ses activités ;

Motion relative à l’actualité politique nationale

Motion sur l’Union fait la Nation ;

Approuvé des recommandations à l’endroit du Bureau Exécutif National pour la relance des activités du parti à tout les niveaux et des militantes et militants du PSD;

Le Congrès a enfin remercié tous les militantes et militants qui ont participé aux débats organisés à la base dans le cadre des préparatifs des présentes assises.

Il a enfin adressé ses remerciements à tous les délégués qui ont pris part aux travaux dans un esprit de sérénité et de responsabilité.

Motion sur l’Union fait la Nation

- Considérant l’émiettement du paysage politique de notre pays ;

- Considérant le développement des comportements micro régionalistes et ethniques dans la vie politique nationale ;

- Considérant le bilan des tentatives de rassemblement des forces politiques ;

- Considérant l’accueil enthousiaste de la naissance de l’Union fait la Nation ;

- Considérant le fonctionnement des organes de l’Union fait la Nation ;

Le 1er Congrès Extraordinaire du Parti Social Démocrate ( PSD), après des discussions objectives sur l’évaluation de la participation du Parti aux instances et aux activités de l’Union :

1- Réaffirme l’appartenance du PSD à l’Union fait la Nation ;

2- Confirme son adhésion aux idéaux de l’Union ;

3- Soutient la démarche de rassemblement et d’intégration des forces politiques ;

4- Recommande une évolution rapide vers la fusion des Partis politiques qui en reconnaissent la nécessité ;

5- Insiste sur une gestion solidaire et démocratique de l’Union, qui implique toutes les forces politiques, leurs organes dirigeants respectifs et leurs militants ;

6- Insiste sur la sauvegarde des intérêts des membres de l’Union, même aux prix de sacrifices mutuels, sans préjudice pour les idéaux communs ;

7- Lance un appel aux forces politiques de toutes les régions du Bénin pour qu’elles rejoignent l’Union Fait la Nation.

Fait à Cotonou le 06 Août 2011

Le Congrès Extraordinaire

Motion relative à l’actualité politique nationale

- Considérant les résultats des élections présidentielles et législatives de mars et avril 2011 ;

- Considérant les conditions calamiteuses de déroulement de ces élections ;

- Considérant le climat de contestation légitime des résultats des élections ;

- Considérant la déclaration du Chef de l’Etat relative à la décrispation du climat politique ;

- Considérant l’absence de démarche officielle et organisée qui traduise cette volonté ;

- Prenant acte qu’à ce sujet l’Union fait la Nation n’a fait l’objet d’aucune sollicitation à ce jour ;

- Déplorant l’exclusion des membres de l’Union des organes dirigeants de l’Assemblée nationale ;

Le 1er Congrès Extraordinaire du Parti Social Démocrate, au terme des échanges sur la question de la « main tendue » du Chef de l’Etat :

1- Salue toute démarche effective tendant à apaiser le climat politique national ;

2- Soutient la participation des forces politiques à l’animation de la vie politique nationale ;

3- Approuve toute démarche qui renforce la cohésion de l’Union fait la Nation ;

4- Se déclare disposé à examiner, au sein de l’Union, toutes propositions tendant à améliorer la gestion de notre pays ;

5- Insiste sur la nécessité de fonder toute collaboration avec le Pouvoir sur des bases politiques claires, réciproquement engageantes ;

6- Rejette les actions et les prises de position, qui divisent l’Union et affaiblissent sa capacité à influencer la gestion de notre pays dans le sens de l’efficacité, de la justice et de l’équilibre régional, pour la sauvegarde de l’unité nationale ;

7- Donne mandat au Comité Exécutif National pour qu’il prenne, à tout moment, les mesures qu’appelle la mise en œuvre des décisions du Congrès, dans le cadre de la politique dite de la main tendue.

Fait à Cotonou le 06 Août 2011

Le Congrès Extraordinaire

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU