Avis & Communiqués
mercredi juillet 18, 2018
Inscription

Ambassade des Etats-Unis d’Amérique

Direction des Affaires Publiques 

L'USAID engagée dans la promotion des meilleures pratiques en matière de  fourniture de services aux populations les plus vulnérables à l'infection à VIH en Afrique de l'Ouest et du Centre

******

L'Agence américaine pour le développement international (USAID), en partenariat avec Johns Hopkins University, Family Health International et Futures Group, organise un atelier régional sur les populations vulnérables en Afrique de l'Ouest et du centre, qui sont affectées de manière disproportionnée par l'infection à VIH. Les participants à cet atelier plancheront sur la fourniture de services et les politiques afin d'améliorer les stratégies de prévention, de traitement et de prise en charge de ces populations.

 

Pour le directeur de la Mission de l'USAID en Afrique de l'Ouest, Alex Deprez, «les experts reconnaissent qu'il est essentiel d'adopter des approches ciblant les populations clés, souvent victimes d'une forte marginalisation et difficilement accessible, afin d'atteindre l'objectif d'une génération sans SIDA».  «Des études révèlent qu'une affectation adéquate de ressources à la prévention et à la prise en charge de ces populations vulnérables, où l'on enregistrerait le plus grand nombre de nouvelles infections, aurait un impact positif au-delà même de ces populations.» 

En Afrique de l'Ouest et du centre, la prévalence de l'infection à VIH au sein de la population générale demeure faible, avec 12 pays sur 24 faisant état d'une prévalence nationale inférieure à 2 pour cent.  Toutefois, la prévalence chez les populations vulnérables de cette région est de 3 à 30 plus élevée par rapport à la population générale.  Afin de réduire le fardeau de la transmission de l'infection à VIH en Afrique de l'Ouest et du Centre, les programmes et les politiques doivent s'appuyer sur des approches innovantes et ciblées, axées sur la fourniture de services à ces populations. 

L'atelier financé par le Plan d'urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le SIDA (PEPFAR) se tiendra du 27 au 29 mai à Accra, au Ghana. Les travaux permettront aux participants (plus de 75 au total), notamment les responsables gouvernementaux et les représentants de la société civile de dix pays de la région, les institutions régionales à l'instar de l'Organisation ouest africaine de la santé (OOAS), les bailleurs de fonds, les partenaires au développement et les organisations de populations vulnérables, d'évaluer les études menées et de définir ensemble les priorités en matière de recherche, de programmes et de politiques.

Il faut préciser que le PEPFAR est une initiative du Gouvernement des États-Unis, visant à sauver la vie des personnes vivant avec le VIH SIDA du monde entier.

Ce projet est financé par le Bureau Régional de l'USAID en Afrique de l'Ouest qui a pour objectif de promouvoir le bien-être social et économique, tel que conçu par les populations de la région. Couvrant 21 pays, le bureau régional de l'USAID/Afrique de l'Ouest élabore et met en œuvre des programmes avec les partenaires ouest-africains pour renforcer les systèmes de règlement non violent des conflits, soutient la croissance économique et élargit l'accès à des soins de qualité. Le peuple américain, à travers l'USAID, fournit une assistance économique et humanitaire dans plus de 100 pays à travers le monde. 

Pour plus d'informations, nous vous invitons à visiter le site: http://www.usaid.gov/west-africa-regional.

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU