Actualité
mercredi décembre 12, 2018
Inscription


Si vous empruntez le pont métallique, porte de Tokpota pour se rendre au centre ville de Porto-Novo,

prenez garde à ne pas tomber dans le bas-fond car l’infrastructure est en état de corrosion. Eh oui ! Laissé sans entretien depuis plus de vingt ans, le pont de Tokpota n’offre plus aucune garantie de sécurité à ses usagers.

 

 

Marc KOSSOU

Inauguré en 1997 par le professeur Albert Tévoédjré sous le régime 2 du Feu Général Mathieu Kérékou, le pont métallique de Tokpota, un quartier du 5ème arrondissement de la ville de Porto-Novo, est en état de corrosion très avancée. Attaqué par la rouille due aux intempéries et au marécage, ce pont n’offre plus aucune sécurité aux populations qui chaque jour l’emprunte pour se rendre au centre ville. Un tour sur ce pont et le constat est amer. Une partie du pont est complètement dégradée à telle enseigne les populations sont obligées de chercher des feuilles de raphia pour boucher le trou. Une situation qui met en danger la vie des riverains qui ne savent plus à quel saint se vouer si l’infrastructure cédait sous le coup de la rouille. Et pourtant, elles sont nombreuses ces autorités municipales à prendre par ce pont chaque matin pour se rendre dans leurs différents services. Mais jusque là, on assiste à un silence radio de la part des autorités. Attendent-elles que le pire se produise avant de réagir ? La question mérite d’être posée. En attendant, la population continue d’emprunter ce pont au grand risque de leur vie.


Vivement que des mesures soient prises d'urgence pour corriger ceci avant que le pire ne se produise.

 

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU