Actualité
lundi avril 23, 2018
Inscription

Commune de Kétou : Six morts et plusieurs blessés dans un affrontement entre éleveurs peulhs et agriculteurs

 

Marc KOSSOU

 

La commune de Kétou a une fois encore enregistré, dans la localité de Idigny, un affrontement meurtrier entre les éleveurs peulhs

et les agriculteurs en fin de semaine passée. Bilan de cet affrontement est lourd : six personnes tuées et plusieurs blessées. A en croire le chef d’arrondissement d’Idigny, Rabiou Raouf joint au téléphone, trois personnes ont été tuées en début de semaine, trois autres samedi dernier et plusieurs personnes blessées par balle dans des fusillades orchestrées par des bouviers transhumants dans les hameaux d’Issanhoun, d’Effèoutè, d’Akpakamè, d’Egbèdjè et d’Igbo-Ikokoko.

Leur mode opératoire, précise l’élu local, consiste à se cacher dans la brousse et à tirer sur les passants. « Les populations paniquées ont commencé par fuir ces localités pour se réfugier ailleurs », a indiqué le chef d’arrondissement, Rabiou Raouf.

Aux dernières nouvelles, apprend-on, la troupe de para-commando déployée samedi soir à Adakplamè où des attaques sont aussi imputées à des éleveurs peuls transhumants, a rejoint Idigny ce dimanche pour sécuriser la zone gagnée par la panique.

Il est à rappeler que cette même commune avait déjà enregistré un affrontement à Adakplamè entre les Peulhs transhumants et les populations, le 28 mars dernier, ce qui a coûté la vie à quatre personnes. 

Il urge que les autorités en charge de la sécurité prennent à bras le corps le phénomène de la transhumance au Bénin. 

 

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU