Actualité
mardi janvier 23, 2018
Inscription

Le projet de révision de la constitution du 11 décembre 1990 initié par le gouvernement de la Rupture et du Nouveau départ

est désormais rangé dans les placards. L’annonce a été faite ce samedi 08 avril 2017 au cours de l’entretien « A bâtons rompus » par le N°1 de l’actuel régime, Patrice Talon.

Marc KOSSOU 

Terminus tout le monde descend ! Le projet de révision de la constitution du 11 décembre initié par le gouvernement de Patrice Talon est chose du passé. Et c’est de vive voix que l’actuel locataire du palais de la Marina l’a annoncé le weekend dernier. En effet, invité à se prononcer sur les actions de son gouvernement pendant les 365 premiers jours de sa gestion, Patrice Talon a annoncé clairement avoir renoncé à la révision de la Constitution. Pour le chantre du Bénin révélé, tout le monde n’est pas obligé de penser comme lui. " Je n’exige pas que mes décisions soient forcément respectées car j’appartiens à la nation et non le contraire. ", a laissé entendre Patrice Talon.

 A en croire le Chef de l’Etat, ce projet de révision ne lui accorde pas plus de pouvoir mais à contrario, lui retire certains avantages car il ne pourra plus élire les membres de la Cour Constitutionnelle ni le président de la Cour suprême par exemple. "La révision a été rejetée mais dans quelques mois,  le mandat des membres de la cour constitutionnelle arrive à échéance.  Je ne voudrais plus que le Président nomme les membres et je veux que ça s'applique maintenant. N'avez vous pas le sentiment que les nommés sont dévoués aux aspirations de celui qui l'a nommé ? ", s’est interrogé Patrice Talon. L’homme dit aussi avoir donné la possibilité aux députés d’examiner, de changer certaines dispositions, de les modifier autant qu’ils le veulent mais que certains n’ont pas voulu l’accompagner dans son action pour le développement du Bénin. "C'est vrai que je suis triste pour ce rejet.  J'avais donné la possibilité aux parlementaires de modifier mon projet,  mais malheureusement.  À quel motif cela n'a pas été évalué ? La  réforme constitutionnelle initiée par Patrice Talon est finie. ", a fini par affirmer le Chef de l’Etat. 

En ce qui concerne les principales causes du rejet de son projet de révision de la Constitution par les députés, Patrice Talon y voit des mains invisibles qui, selon lui, auraient influencé le vote des députés. Selon ses dires, il y a des gens tapis dans l’ombre qui ne souhaitent pas que ce projet de révision aboutisse. C’est peut être pour cela qu’il a laissé entendre que le projet ne sera plus réintroduire à l’Assemblée nationale. "La révision avec Patrice Talon est terminée. On n'en parle plus ", a fini par conclure le Président Patrice Talon.

 

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU