Actualité
lundi septembre 24, 2018
Inscription

Chers confrères et consoeurs, mes chers amis ;

Le samedi 17 mai 2014,  répondant tous à l’invitation de la Commission Electorale Autonome CEA-HAAC,  nous nous sommes massivement mobilisés pour exprimer nos suffrages, envoyant par notre acte citoyen trois professionnels des médias pour nous représenter et siéger à la cinquième mandature de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC).

 Je voudrais à cet effet saluer  d’une part la CEA-HAAC pour la bonne organisation du scrutin de ce samedi 17 mai 2014 et, d’autre part, féliciter l’ensemble des professionnels des médias dont la mobilisation et l’exemplarité ont favorisé le bon  déroulement de cette élection dans la discipline et la transparence.

Et féliciter les confrères Souleymane ASHANTI et Romaric KESSOU pour leur brillante élection, convaincu qu’avec eux et l’ensemble des conseillers qui seront désignés par le président de la République et l’Assemblée nationale, nous ferons du bon travail au profit de notre presse.

Les différents témoignages des observateurs de ce scrutin sur l’ensemble du territoire national sont assez éloquents et attestent que  l’élection des représentants des professionnels des médias de ce samedi, s’est déroulée sans le moindre incident, dans la transparence et l’exemplarité. L’éloquence de ces témoignages reste largement une caution de crédibilité de ce scrutin qui apparaît aux yeux de tous comme un bel exemple de démocratie au sein de l’espace médiatique national.

 La Commission Electorale Autonome CEA-HAAC  qui vient de rendre publics les résultats provisoires de ce scrutin me déclare élu dans la catégorie de la Presse écrite avec un taux de 72,58% des suffrages exprimés.

Tout en ayant le triomphe modeste, je voudrais donc par cette déclaration solennelle saluer tous les électeurs qui par leurs suffrages,  ont généré cette brillante victoire en partageant avec moi et aussi largement ma vision pour la haute instance de régulation des médias et de la communication au Bénin. 

Faudrait-il encore le rappeler, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication se trouve aujourd’hui aux confluents aussi bien de la modernité que de la révolution technologique qui lui définissent donc de nouveaux enjeux et défis dont nous devons prendre la mesure. Car faute de bien appréhender ces impératifs, notre commune institution, la HAAC, court le risque fatal  de se faire souffler par l’anachronisme. Vous aviez compris ces enjeux qui fondent ma candidature et je crois, cela a été le sens de votre constant engagement à mes côtés. Cette victoire est donc la vôtre. Je réitère ici, ma disponibilité pour des échanges périodiques avec la corporation pour mieux faire face à la mission que vous venez de me confier.

Chers confrères et collègues, mes chers amis

Je voudrais,  pour finir, vous inviter à maintenir le cap et à garder cette mobilisation à mes côtés afin que le mandat dont vous venez de m’investir par l’expression de vos larges suffrages, pour siéger au nom de la corporation au sein de la cinquième mandature de la HAAC, soit encore un succès plus retentissant et permette de projeter l’instance de régulation sur les chemins du rayonnement au bénéfice des professionnels des médias.

 Ensemble nous avons gagné, ensemble poursuivons le chemin pour engranger de belles victoires dans le sens de la régulation et de la protection de la liberté de presse.

Je vous remercie

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU