Actualité
mardi octobre 16, 2018
Inscription

A la loupe : Ça balance et ca rebalance pour la ministre Onifadé

Par 

La tribune de la capitale

Publié : 08/02/2013Posté dans : Actualité, news flashTags :

•Commentaires [0]

•Facebook

•Editer le Post

Entrée au Gouvernement courant avril 2012, Sofiath Onifadé, en est avec le dernier remaniement technique intervenu, à son troisième et différent fauteuil ministériel en moins d’un an. De l’Energie et des mines, Sofiatou Onifadé Baba Moussa a fait un tour au Ministère du Commerce avant d’atterrir par décret du 2013 – 008 du 05 février 2013 à la tête du département des Micro finances. Si elle-même et les siens peuvent rendre grâce d’être toujours dans l’équipe gouvernementale, le constat est là : ça balance et ca rebalance pour la ministre Onifadé. Hélas cette balançoire n’est ni relaxante pour elle ni heureuse pour celui qui en détermine les mouvements. Avec l’hypothèse qu’elle a intellectuellement plusieurs cordes à son arc et que donc elle peut occuper n’importe qu’elle poste ministériel, la véritable question de l’efficience s’impose à tous les observateurs. Un  gouvernement, n’est quand même pas une boutique de denrées alimentaires où un premier vendeur peut laisser sa place à un autre vendeur à n’importe quel moment en indiquant juste le stock et la recette journalière. Dans une équipe de football, un joueur qui joue à un  poste différent à chaque marche sera peut-être applaudi. Ce n’est pas le cas dans une équipe gouvernementale. Désormais le statut de « ministre pool », de « ministre dépanneuse » traduit tout au moins deux faits : Primo, la composition des trois derniers et différents gouvernements de Boni Yayi ne repose sur rien de prospective et le jeu de dame, la balançoire qu’on y note, est l’expression d’incohérence et d’absence de Gestion Axée sur les Résultats. Sinon que ceux qui comprennent comment et pourquoi un juriste peut quitter le ministère de la Justice pour celui du commerce nous l’expliquent objectivement.

Pour en revenir à la 2ème leçon essentielle à tirer du mic-mac vécu par Sofiath Onifadé, il faut loucher du côté politique. L’intéressée a fait ses preuves aux côtés de l’honorable Sofiath Chanou et du couple Wabi en participant de manière active à l’élection en 2007 puis la réélection en 2011 de la seule député Fcbe de la 19èmecirconscription électorale. Sofiath Onifadé en a aussi pour beaucoup dans le changement de la configuration politique du Conseil municipal de Porto-Novo. Mais apparemment pour Boni Yayi, ce n’est pas assez ou ce n’est rien du moins aujourd’hui. Voilà ce que Sofiath Onifadé et son cercle politique doivent comprendre si tant est que l’objectif de la ministre et de faire  ses preuves….à moins de se contenter d’être dans l’équipe quel que soit le poste.

Francis Z. OKOYA

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU