Actualité
mercredi juillet 18, 2018
Inscription

La 37ème Conférence permanente des Chambres consulaires africaines et francophones est désormais dans les annales du monde des affaires. Mais Cotonou qui l’a abritée les 03 et 04 novembre 2011, s’est vue offertes d’innombrables opportunités économiques avec les plus de 300 opérateurs économiques venus du monde entier pour la cause. Cette nouvelle motivation des hommes et femmes d’affaires béninois et la grande satisfaction de leurs pairs venus Tunisie, de la France, du Canada, de la Belgique, du Luxembourg, du Togo, du Niger, du Maroc… a été l’œuvre de Ataou Soufiano, Président de la Chambre de Commerce et d’industrie du Bénin dont les mérites ont longuement été vantés durant ces 48 heures d’échanges. C’est d’ailleurs cela qui lui a valu sa brillante élection au poste de Vice-président de la Conférence permanente des Chambres consulaires africaines et francophones pour la mandature 2012-1014.

Les moments forts de la 37ème Assemblée générale de la Cpccaf
Plusieurs temps forts ont marqué la 37ème Assemblée générale de la Cpccaf tenue à Cotonou. Il est à rappeler que déjà le mercredi 02 novembre 2011, une grande rencontre d’échanges et d’opportunités d’affaires a eu lieu dans les locaux même de la Ccib. Ce ” be to be” a permis à la cinquantaine d’entreprises tunisiennes de présenter leurs produits aux opérateurs économiques béninois et vice-versa. Le jeudi 03 novembre 2011, il y a eu successivement la réunion des zones géographiques, la présentation de la situation économique béninoise par la mission économique de l’ambassade de France a la délégation de l`hémisphère nord francophone et l’ouverture officielle de la 37ème Assemblée générale de la CPCCAF. Une assemblée générale extraordinaire, une séance plénière, l`élection du bureau et du président de la CPCCAF pour la mandature 2012 2014 s’en ont suivi. La visite des stands de la foire économique par le bureau de la CPCCAF mettra fin aux activités de ce 03 novembre.

Cérémonie de clôture, instant de reconnaissance pour Ataou Soufiano
Le lendemain vendredi 04 novembre 2011, la réunion des commissions techniques, un grand débat sur le développement économique et métropolisation des centres urbains africains ont précédé la cérémonie de clôture sous les hospices du ministre du Commerce. Prenant la parole à cette cérémonie de clôture, Ataou Soufiano a remercié le Tout-Puissant puis le Gouvernement de Boni Yayi pour avoir permis la tenue avec succès des travaux de la 37ème Assemblée générale de la Cpccaf. Le Président de la Ccib a déclaré à ce propos : « Nous avons été un bon carrefour, la clé du Bénin est la clé du bonheur et du succès ». La satisfaction qui se lisait sur tous les visages et les nombreux contrats de partenariat et de représentation signés entre opérateurs économiques d’ici et d’ailleurs en marge de cette assemblée générale sont pour lui le gage que Cotonou a été et restera vive dans les mémoires des acteurs de la Cpccaf.
La cérémonie de clôture a été l’occasion pour Madina Séfou pour rendre public la satisfaction du gouvernement pour cette activité qui a permis à la Ccib et à ses partenaires d’horizons divers, d’apporter de solides pierres à la refondation économique prônée par Boni Yayi. Madame le ministre du Commerce a perçu l’entrée de la chambre de l’agriculture et celle des métiers de notre pays dans la Cpccaf comme des gages de crédibilité et d’ouverture économique pour le Bénin. Elle a ensuite félicité le Président Ataou Soufiano pour avoir réussi à relever brillamment le défi d’une organisation internationale avec les sommités africaines et francophones des affaires. Ses félicitations ont été aussi à l’endroit des présidents sortant et entrant de la Cpccaf. Madina séfou s’en enfin réjouit du fait que les assises de Cotonou ont dynamisé la structure et solidifier ses bases d’après les échos qui lui sont parvenus durant les deux jours de travail.
On retiendra donc qu’au soir de son mandat à la tête de la Ccib, Ataou Soufiano, infatigable artisan de la réussite des affaires au Bénin, ouvre les portes de son pays aux mondes africains et francophones des affaires.
Francis Z. OKOYA

ize:� tfp(�P�y:"inherit","serif"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";mso-bidi-font-family:Arial; color:#333333;mso-fareast-language:FR'>7- Projet de loi portant autorisation d’adhésion à la convention du 28 septembre 1954 relative au statut des apatrides et de la convention du 30 août 1961 sur la réduction des cas d’apatridie ;

 

8- Projet de loi portant autorisation de ratification du traité de l’OHADA, signé au Québec (CANADA), le 17 octobre 2008 ;

9- Projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord révisé portant création du Fonds de Solidarité Africaine (FSA), signé à Niamey (Niger), le 20 décembre 2008 ;

10- Projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de financement signé entre la République du Bénin et le Fonds Africain de Développement (FAD) dans le cadre du financement partiel du projet d’appui à la gestion des finances publiques et à l’amélioration du climat des affaires (PAGFPACAF) ;

11- Projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de financement signé entre la République du Bénin et l’Association Internationale de Développement (AID) dans le cadre du projet d’urgence de gestion environnementale en milieu urbain (PUGEMU) ;

12- Projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de financement signé entre la République du Bénin et l’Association Internationale de Développement (AID) dans le cadre du projet d’appui à la diversification agricole (PADA) ;

 

13- Projet de loi portant autorisation d’adhésion de l’Accord aux fins de l’application des dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la Mer adopté le 10 décembre 1982 relative à la conservation et à la gestion des stocks de poissons dont les déplacements s’effectuent tant à l’intérieur qu’au-delà de zones économiques exclusives (stocks chevauchants)et des stocks de poissons grands migrateurs, adopté le 04 août 1995, à New York ;

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU