Actualité
mercredi juillet 18, 2018
Inscription

Dans la journée de ce jeudi 31 janvier 2013, le Premier Ministre Pascal Irené Koupaki et Me Adrien Houngbédji Président du Prd ont eu un tête-à-tête de deux heures environs au domicile de ce dernier à Cotonou. Si rien n’a filtré de cette rencontre entre ces deux grosses pointures de la scène socio-politique béninoise, il convient de faire remarquer qu’elle n’est pas anodine du fait qu’il est ici question  d’un homme politique qui fait ses  expériences depuis 1990 et qui est resté très actif malgré la retraite constitutionnelle à lui imposée  par les textes et d‘un autre qui, depuis  2006 fait ses propres expériences et dont les ambitions présidentielles réelles ou supposées n’ont  jusque-là pas été démenties. Il convient de noter qu’il s’agit aussi d’une rencontre entre un ancien premier ministre ( Houngbédji)  et un des ses plus proches collaborateurs ( Koupaki) sous le régime Kérékou dans les années  96-98. Il convient enfin de faire remarquer que les deux proches d’hier, séparés par  l’avènement du régime depuis 2006 se retrouvent aujourd’hui avec ou près de Boni Yayi, chacun avec ses raisons et la distance que lui imposent son statut et l’actualité socio-politique toujours mouvementée depuis quelque temps.

Francis Z. OKOYA

Le Royaume du Danemark ne retrouve plus ses marques au Bénin. La vision que les danois ont de la gestion socio-économique et politiques des affaires publiques ne serait plus celle qu’ils observent au Bénin depuis un moment. Voilà la raison qui expliquerait le départ de la Coopération danoise du Bénin. La représentation de cette coopération aurait plié bagage et souhaiterait observer et agir au besoin de loin pour les populations béninoises du moins pour quelque temps encore. Au regard de la participation du Royaume de Danemark dans le budget national, une participation qui avoisine les 50 milliards, on a bien des raisons de s’inquiéter. Selon certains, c’est justement ce manque que l’Etat béninois tenterait de combler en lançant récemment un énième emprunt obligataire dont le montant curieusement est fixé à 50 milliards. Pour mémoire, il est souligner que de 1034 milliards en 2011, le budget passe à 1016 milliards pour 2012 soit une nette diminution de 18 milliards. La réserve de la Coopération danoise en serait pour quelque chose. On y reviendra.

Jean-Marc Aurèle AGOSSOU

(Lire le préambule qui vise le fils de l’ancien président )

Entre la Renaissance du Bénin et le pouvoir Yayi il ya depuis quelques temps, un partenaire qui est devenu moins plus loyal, moins engagé et moins exigeant. Le texte révisé de la Constitution dès ses premières lignes, interpelle tout observateur averti de la politique béninoise. Tout laisse croire que Léhady Soglo contrairement aux dernières publications faites sur sa page facebook (Léhady Vinagnon Soglo Président en 2016) ces derniers jours, ne pourra pas être candidat aux prochaines élections présidentielles de mars 2016. Et pour cause !

Le demi-frère du président togolais Faure Gnassingbé, Kpatcha Gnassingbé, a été condamné jeudi 15 septembre à 20 ans de prison pour avoir fomenté un coup d’État en 2009. Les 32 inculpés dans le cadre du procès ont écopé de peines allant de 12 mois à 20 ans de détention.

L’émission télévisée hebdomadaire “Face-à-Face” de Canal 3 de ce jeudi 13 octobre 2011, devrait être consacrée au processus électoral de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (Ccib). Le débat sur la suspension de ce processus et les enjeux de la succession d’Ataou Soufiano devrait être mené par trois parties à savoir les représentants de deux principaux challengers que sont le camp Ibikounlé et le camp Satchivi ; la 3ème voix devrait être celle du ministère du Commerce, ministère de tutelle de la Ccib.

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU