Actualité
dimanche janvier 21, 2018
Inscription

A l’occasion de la remise du Metal Shark Boat aux Forces Navales béninoises

Le 26 juin, 2014 à 10 H

Base des Forces Navales

•Excellence Monsieur le Ministre de la Défense Nationale,

•Monsieur le Chef d’Etat-Major Général,

•Monsieur le Chef d'Etat- Major des forces navales,

•Monsieur le Directeur de la Gendarmerie nationale,

•Monsieur le Directeur de la Police nationale,

•Monsieur le Directeur des Douanes et Droits Indirects,

•Messieurs les Officiers, Sous-officiers et hommes de rang,

•Monsieur le Directeur du Port Autonome de Cotonou,

•Messieurs les Instructeurs des Gardes Côtes des Etats-Unis d’Amérique,

•Messieurs les représentants de Metal Shark,

•Honorables Invités,

•Mesdames et Messieurs,

Bonjour,

Je suis très heureux d'être ici aujourd'hui, avec ces éminents représentants des secteurs militaire et maritime du Bénin, et je suis reconnaissant pour les relations chaleureuses et productives que vous nous avez permis d’établir avec vous.

 

Votre travail de promotion de la sécurité nationale et régionale, et de protection de l'économie maritime dynamique du Bénin est extrêmement important.

Depuis deux mille six les eaux territoriales du Bénin, jadis sûres, ont enregistré une recrudescence d’attaques de pirates.

La tendance s'est poursuivie, car les pirates cherchaient à exploiter le grand nombre de pétroliers transitant par le Golfe de Guinée.

Ces actes criminels ont pris de nombreuses formes, y compris la contrebande, la pêche illicite, le détournement de navires pétroliers, le trafic de drogue, le trafic des personnes et autres activités illégales.

 

En raison de l’insécurité croissante dans les eaux territoriales du Bénin, l'activité économique centrée sur le Port de Cotonou, port stratégique pour le Bénin, a été menacée par une baisse du nombre de visites des navires et du volume des marchandises.

Conscient des risques de graves dommages à l'économie et à la sécurité du Bénin, le Président Yayi a joué un rôle de leadership dans la coordination de l'action nationale, régionale et internationale, pour lutter contre l'insécurité maritime croissante dans le Golfe de Guinée.

Au cours de la visite du Président américain George W. Bush au Bénin en février deux mille huit, le Président Yayi a averti que la piraterie menaçait la sécurité des eaux territoriales des pays du Golfe de Guinée, et a sollicité l'assistance des États-Unis d’Amérique pour lutter contre la montée des activités maritimes illégales.

En réponse, le gouvernement américain a fait don au Bénin, de deux bateaux Defender Class Boats au début de l’année deux mille dix, pour aider la Marine béninoise à protéger les eaux territoriales du Bénin.

 

Les deux Defender Class Boats continuent de servir la Marine béninoise et sont très souvent utilisés pour préserver la sécurité des navires au mouillage.

Le gouvernement du Bénin a démontré son engagement en faveur de l’intégration des efforts communs pour assurer la sécurité maritime collective dans la région, à travers l'organisation de plusieurs conférences sur la sécurité et la sûreté maritimes au Bénin.

Après les conférences régionales de deux mille douze et deux mille treize, et l'atelier de février deux mille quatorze sur la justice pénale maritime tenus à Cotonou avec l'appui du gouvernement américain, les chefs d'Etats de la CEDEAO et de la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Est se sont réunis à Yaoundé, en juin deux mille treize, pour adopter des procédures stratégiques, en réponse à des activités illicites et illégales dans le Golfe de Guinée.

Je remercie et félicite le gouvernement du Bénin pour ses efforts continus dans le cadre de la sécurisation de ses eaux territoriales et de la promotion du dialogue entre les zones économiques de l'Afrique de l'Ouest et du Centre, en vue de l'amélioration de l'environnement général de la sécurité maritime.

L’insécurité maritime a des répercussions sur nous tous.

Un environnement maritime sûr est essentiel, non seulement pour la sécurité intérieure, mais aussi pour la sécurité régionale et même mondiale, ainsi que pour l'économie mondiale.

Afin de renforcer la capacité du Bénin à sécuriser ses côtes, le gouvernement des États-Unis d’Amérique, à travers le Département de la Défense, est heureux d'offrir aujourd'hui aux Forces Navales béninoises, un Metal Shark Boat avec des pièces de rechange.

Le Metal Shark Boat est un bateau exceptionnellement rapide, solide et stable avec une vitesse maximale de plus de quarante nœuds et doté d’équipements les plus modernes.

Il est facilement manipulé par un seul opérateur et est spécialement conçu pour fonctionner de façon optimale par mauvais temps ou pendant les missions de nuit.

La remise du Metal Shark Boat marque l’engagement continu des États-Unis d’Amérique de soutenir les Forces Navales béninoises en vue d’accroître la capacité de la Marine à faire face, de façon proactive, aux menaces à la sécurité, et de fournir une assistance maritime aux pays voisins lors des exercices maritimes conjoints.

Nous sommes heureux d'avoir avec nous aujourd'hui, deux instructeurs des Gardes Côtes américaines. 

Ils viennent de la société Metal Shark.

Ils sont à Cotonou depuis le seize juin pour former le personnel de la Marine béninoise sur le fonctionnement et l'entretien du bateau.

Ce jour marque une autre étape dans l'engagement militaire conjoint de nos deux nations.

 

Cette coopération a atteint de nouveaux sommets de productivité et d'intensité au cours des derniers mois, grâce à des programmes tels que African Contingency Operations Training and Assistance, le Programme de prévention du VIH/SIDA du Département de la Défense, le Africa Partnership Station, le Corps de Formation des Officiers de Réserve, le Programme de Partenariat d’Etat, le Programme de Préparation aux catastrophes de l’U.S. AFRICOM, le Africa Partnership Flight, et les programmes du Centre d'Etudes Stratégiques d’Afrique.

Ces programmes comprennent également le Programme d’Education et de Formation Militaire Internationale (IMET).

Quand j'étais à Washington il y a quelques semaines, j'ai eu le plaisir de rencontrer le Lieutenant-Colonel Spero L. Gouchola, Attaché de Défense Adjoint à l'Ambassade du Bénin aux Etats-Unis.

La nomination du Lieutenant Gouchola était intervenue quelques mois après l'obtention de son diplôme au U.S. Army War College, à Carlisle, en Pennsylvanie à travers le programme IMET.

Ces programmes ainsi que d’autres parrainés par le gouvernement des États-Unis ont fourni et continueront de fournir des ressources importantes, pour les militaires du Bénin, dans le domaine de la formation professionnelle et militaire, ainsi que le don de matériel non létal, tel que le Metal Shark Boat qui est offert aujourd'hui.

Notre engagement continuera également à offrir des possibilités communes de formations et de planification pour nos deux forces armées.

Le gouvernement américain continue de rechercher d’autres opportunités pour renforcer davantage son partenariat avec les Forces Armées Béninoises, dans la mesure où nous travaillons ensemble vers notre objectif commun d'un monde plus sûr et plus prospère.

Vive la coopération militaire entre les Etats-Unis d’Amérique et le Bénin !

Vive les Etats-Unis d’Amérique 

Vive la République Bénin !

Je vous remercie.

 

Le « Metal Shark Boat »

 

Le nom de M. Amos Elègbè, actuellement conseiller spécial aux affaires politiques du Président Boni Yayi a beaucoup circulé pour présider aux destinées de la 5è mandature de la Haute autorité de l’audio-visuel et de la communication (Haac). Mais depuis ce matin, le Président Boni Yayi a tranché en plombant les rêves de son collaborateur. Ce dernier qui rêvait déjà de mener la vie dure à certains responsables d’organes de presse doit désormais réviser à la baisse ses ambitions. Il ne sera pas au rendez-vous de la prochaine mandature de la Haac, la 5è depuis l’avènement du renouveau démocratique au Bénin. A sa place, Boni Yayi a préféré l’honorable Adam Boni Tessi, actuellement député à l’Assemblée Nationale. C’est un choix que certains jugent de tactique au sein de la grande famille des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) quand bien cela suscite des grincements de dent. En plus de l’honorable Boni Tessi qui sera bien obligé d’abandonner les privilèges que lui offrent le Parlement de la Cedeao et celui du Bénin, Boni Yayi a choisi de faire la promotion d’un jeune responsable de radio communautaire. Il s’agit du sieur Lambert Dogo, Président du Conseil d’administration de la Fédération des radios communautaires du Bénin, actuellement chargé de communication de l’Autorité transitoire des postes et télécommunications.

Le peloton de tête à quelques mètres de l’arrivée

                                La joie des coureurs une fois la ligne d’arrivée passée

                                               Porto-Novo : Dernière étape du Tour du Bénin

                                                                        ******

Le jeudi 19 juin 2014, la ville de Porto-Novo a accueilli la dernière étape du Tour du Bénin organisé par le Corps de la Paix en partenariat avec Human Solidarity Benin (HSB). 

C’est dans l’enceinte de la Maison des jeunes de Djègan-Kpèvi que Monsieur Todd Whatley, Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique près le Bénin a procédé à la cérémonie de clôture du Tour du Bénin, en compagnie du Maire de Porto-Novo, Monsieur Moukaram Océni, et du représentant du Ministère de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.

Dans son allocution, le Chargé d’Affaire Whatley, tout en remerciant les différents participants et les acteurs impliqués à tous les niveaux dans l’organisation de cette course, a tenu a en rappeler la motivation principale : « Ces coureurs couraient pour une cause : la promotion de l'égalité des sexes et la mobilisation de fonds pour des projets d'autonomisation des femmes et des jeunes filles béninoises.

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU