Actualité
dimanche janvier 21, 2018
Inscription

                               Le Ministre Nasirou Bako Arifari, l’Ambassadeur Raynor et le Roi de Savalou

Les Officiels lors du toast

Allocution de Son Excellence Monsieur Michael Raynor

Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique 

à l’occasion de la fête d’indépendance des Etats Unis d’Amérique 

Résidence du Chef de Mission

Cotonou, le 3 juillet, 2014 à 18:00

 

-Excellences Mesdames et Messieurs les Membres du gouvernement de la République du Bénin,

Le Conseil des Ministres de l’UMOA a renouvelé le mandat du Président de la BOAD pour une durée de 6 ans

Le Corps de la Paix en collaboration avec le Réseau des  Mamans Modèles organise un camp de jeunes filles à Porto Novo du 29 Juin au 5 Juillet 2014.

1 milliard de traitements administrés à 465 millions de personnes parmi les plus pauvres du monde

L’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) a annoncé que l'Agence, à travers son Programme de lutte contre les Maladies Tropicales Négligées (NTD) en Anglais, a appuyé l'administration d’un (1) milliard de traitements contre les NTDs à certaines des populations les plus pauvres du monde, atteignant cumulativement environ 465 millions de personnes dans 25 pays.

Les NTDs constituent un groupe hétérogène de maladies qui affectent plus d’un (1) milliard de personnes - un sixième de la population mondiale - dont environ 800 millions d'enfants. Les NTDs affectent presque exclusivement les pauvres vivant dans les zones rurales et les bidonvilles des pays à faible revenu. Ces maladies peuvent tuer et souvent détériorent, rendent aveugle ou défigurent et ont des conséquences économiques désastreuses pour les communautés en raison de la perte de productivité et de revenus. Les femmes et les enfants sont particulièrement exposés aux risques des NTDs. Les femmes sont plus souvent touchées par le trachome, qui provoque des douleurs et la cécité pendant les années les plus productives de la vie. Les NTDs empêchent aussi les enfants de vivre une vie saine et productive, ce qui entraîne la malnutrition, la réduction du taux de scolarisation et la compromission du développement intellectuel.

Depuis sa création en 2006, le programme de lutte contre les NTDs de l'USAID a mis l'accent sur la mise en œuvre à grande échelle des programmes de traitement intégrés pour les Maladies Tropicales Négligées, principalement la mise à l'échelle de l'administration massive de médicaments pour cibler le contrôle et / ou l'élimination de la filariose lymphatique (éléphantiasis), le trachome , l'onchocercose (cécité des rivières), la schistosomiase et les helminthes transmis par le sol (vers intestinaux). Depuis cette année, l'USAID a aidé les pays à administrer un milliard de traitements pour la lutte contre les NTDs dans le cadre de l'effort mondial pour réduire le fardeau des NTDs – Il s’agit d’une réussite remarquable obtenue en seulement huit ans.

Le programme de lutte contre les NTDs de l'USAID est le plus grand partenariat de collaboration public-privé dans l'histoire des 50 ans de l'Agence et à ce jour, il a permis un don de médicaments évalué à 6,7 milliards de dollars US aux populations dans le besoin,

ce qui représente l'un des partenariats les plus rentables et les plus innovants en matière de santé mondiale .

Sous la direction de la Direction Nationale de la Santé Publique, le Bénin a créé le Programme National de Lutte contre les Maladies Transmissibles (PNLMT) en 2007. Le PNLMT se concentre sur les Maladies Tropicales Négligées (NTDs), y compris l'onchocercose, la filariose lymphatique, la schistosomiase, les helminthes transmis par le sol, et le trachome. Le Bénin a élaboré et lancé un plan stratégique de lutte contre les NTDs (Plan directeur 2012-2016) en vue d’offrir une vision pour le contrôle de toutes les Maladies Tropicales Négligées dans le pays.

L’USAID a commencé à soutenir le PNLMT en 2013. Grâce à l'appui de l'USAID à travers le Projet RTI Envision, le programme de lutte contre les NTDs du Bénin a fait de grands progrès en atteignant le traitement à l'échelle nationale pour la filariose lymphatique et l'onchocercose. Le progrès dans la lutte contre la filariose lymphatique a été particulièrement important, avec près de 50% (23/50) des communes où sévissait cette maladie de la filariose lymphatique et qui ont déjà atteint les critères établis pour arrêter le traitement. Le traitement de masse contre la filariose lymphatique et la schistosomiase, l'onchocercose et les helminthes transmis par le sol continue, avec plus de 4,2 millions de traitements ayant atteint plus de 3,5 millions de personnes en 2013, seul.

Mais malgré les progrès réalisés, les Maladies Tropicales Négligées continuent d'être une menace et nécessitent une attention soutenue. Beaucoup de travail reste à faire pour documenter le fardeau de la schistosomiase, du trachome et des helminthes transmis par le sol dans chaque commune et pour élargir le traitement de masse, en conséquence. Avec le soutien de l'USAID, le pays compte achever cette documentation à la fin de 2015, ce qui permet au programme de concentrer les ressources limitées de la meilleure manière possible et de la manière la plus ciblée possible.

Grâce à l'appui fourni par l'USAID, 59 millions de personnes dans le monde vivent aujourd'hui dans des zones où elles ne sont plus exposées au risque de contracter la filariose lymphatique et le traitement peut être arrêté, et 35 millions de personnes dans le monde vivent dans des zones où le trachome actif n’est plus un problème de santé publique.

Note de la rédaction:

Pour plus d'informations sur le programme NTD de l'USAID, veuillez visiter le site: http://www.neglecteddiseases.gov/

# # #

Le peuple américain, à travers l'Agence des États-Unis pour le Développement International, fournit une assistance économique et humanitaire dans le monde entier depuis plus de 50 ans.

Pour plus d'informations sur l'USAID et ses programmes, veuillez visiter le site: www.usaid.gov

Contact presse: Bureau de presse de l'USAID

Téléphone: +1-202-712-4320

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU